Découvrir les majestueux volcans Turrialba et Irazú

Publié le : 10 septembre 20214 mins de lecture

Les volcans, ces montagnes explosives qui font couler de la lave, il y en a d’innombrables sur terre. Certains sont toujours en activité tandis que d’autres sont endormis. Turrialba et Irazú sont des célèbres volcans américains. Ils suscitent un intérêt particulier pour la science et représentent un site touristique grandiose pour le pays.

Les deux volcans et leur géographie

Tous deux situés au Costa Rica en Amérique Latine, Turrialba et Irazú sont considérés comme des volcans jumeaux, car ils sont des stratovolcans partageant le même socle. Turrialba se trouve dans un canton portant le même nom. Il fait 3.340 m d’altitude et existe depuis 1,5 millions d’années selon les spécialistes. Ces derniers affirment l’abondance d’andésite et de basalte autour de ce volcan ainsi que dans ses trois cratères. D’un autre côté, le point culminant de l’Irazú est à 3.433 m de haut. Il est très proche de Turrialba et se trouve à 30 km de la ville de Cartago. Il possède trois zones intra-cratère dont un actif, et hébergeant un lac acide coloré.

L’histoire de Turrialba et Irazú

Les deux volcans datent de millions d’années. Vers le XVIème siècle, un peuple indigène vivait sur les contreforts d’Irazú. Il était appelé peuple Iztarú. Les chercheurs estiment que ce nom s’est déformé au cours du temps afin de donner le nom actuel du volcan. En basque pourtant, le nom veut dire « lieu de fougères » et effectivement, des fougères arborent les soubassements du volcan. Cela explique peut-être cette déformation de l’appellation. Turrialba, lui, dérive du latin Turris alba, torrealba en espagnol, qui signifie « Tour blanche ». Cette origine ne fait cependant pas l’unanimité. Ces deux volcans entrent souvent en éruption mais sont sous surveillance sévère. Les plus récentes datent de 2017 pour l’Irazú et 2020 pour Turrialba.

Les activités touristiques et les attractions

Il est important de rappeler que Turrialba et Irazú sont considérés comme des monuments ainsi que des sites touristiques. Turrialba est à 20 kilomètres de la ville qui est la région du café, du fromage et des fruits de palmier pêche, aussi appelés pejibayes. Un complexe de rafting y est basé, longeant le rio Pacuare. Irazú est ceinturé par un gigantesque parc national. L’accès y est encore plus facile, en voiture, en vélo ou encore à pieds et le paysage naturel est splendide. Depuis les deux volcans, une vue imprenable sur les côtes des Caraïbes est à ne pas rater.

Turrialba et Irazú, les volcans jumeaux du Costa Rica sont un bijou scientifique mais aussi de potentiels sites touristiques. Malgré le fait que ces volcans représentent un risque, des mesures ont été prises afin d’y remédier. Ces deux enjolivures de la nature sont de ceux qui méritent une visite.

Comment rencontrer la communauté indienne Emberas ?
Naviguez sur le Rio Tarcolès pour observer les plus gros crocodiles du Costa Rica

Plan du site