Comment rencontrer la communauté indienne Emberas ?

La rencontre avec les Indiens embera évoque une émotion intense. Sachez que ce type d’expérience peut vous graver des très bons souvenirs. Vous découvrirez des moments magiques avec cette population. De plus, vous serez exposé à une des plus belles plages qui existent. Actuellement, les Indiens Embera sont divisés et ont un domicile sur les rives du Rio Gatun.

Rencontre avec les Indiens embera

Pour parvenir au village, c’est souvent en pirogue que vous parcourez Rio Gatún. Un type de transport un peu traditionnel qui permet d’effectuer le trajet en moins de deux heures. Après une 90 minutes de trajet, vous pouvez déjà apercevoir le village des Indiens embera depuis le lac. À l’achèvement de parcours, le piroguier s’approche d’un petit cours d’eau où est marquée une indication : Emberá Quera Panama Canal village, sur un panneau. C’est le bon endroit à découvrir ! Alors, pour le voir cliquez ici !

Sachez que vous n’aurez pas assez de temps pour admirer les alentours avant que les habitants du village ne viennent vous saluer avec un immense éclat de sourire pour vous rencontrer. C’est un endroit véritablement paisible constitué de maisons en bois. Apparemment, les hommes sont vêtus de pagnes couvrant uniquement les parties génitales vers les genoux. Quant aux femmes, les habilles sont œuvrées avec des morceaux de tissus colorés attachés sur la partie haute du tronc.

Mode de vie local

Les habitants de ce village ne constituent traditionnellement pas de communauté, mais une famille. Ils n’ont donc pas de chef et encore moins de structures politiques. Pourtant, à les voir, vous pouvez constater un regroupement en communauté envers le gouvernement central qui leur accorde le placement sur les terres. La cabane de la responsable du village se définit par un plafond est encombré de feuilles de palmier et sur les murs sont accrochées des étagères en bambous. Pour la cuisson, une bouteille à gaz est à leur service. Aucune électricité n’est disponible dans l’emplacement. Cela dit, ils ont un groupe électrogène procurant de l’énergie moderne si nécessaire. D’autre part, contrairement au mode de vie habituelle, l’homme ne choisit pas sa femme, c’est à cette dernière de le faire.

Peu avant le départ

Au terme des séjours que vous passez au village, des percussions se font entendre. Les habitants organisent une petite fête d’au revoir. Les femmes du village, vêtues de beaux habits entrent en piste et remplissent tout l’espace, avec une mélodie rythmée des musiciens. Vos jambes seront automatiquement entraînées par la musique et la danse hypnotique. Après environ une heure de moment magique vient la conclusion d’une rencontre fabuleuse. En voyant les citadins, le peuple des Indiens embera ne jugent jamais sur leur mode de vie moderne. Loin de là, ils sont attirés et apprennent le quotidien urbain.

Naviguez sur le Rio Tarcolès pour observer les plus gros crocodiles du Costa Rica
Montezuma : réputé pour ses plages de sable blanc