Peut-on prendre le bus au Costa Rica ?

Publié le : 10 septembre 20213 mins de lecture

Planifier son voyage au Costa Rica est absolument facile, les offres d’hébergement ne manquent pas et les billets d’avion sont abordables. Pourtant, vous ne savez pas quel moyen de transport choisir au Costa Rica ? En prenant le bus, vous rentrerez en contact avec les riverains et vous ferez des économies.

Pourquoi choisir le transport en bus au Costa Rica ?     

Au Costa Rica, pour les routards à petit budget, les bus sont une meilleure option de transport. Pour comprendre le prix (qui varie parfois selon la saison), on dit que l’on paie un trajet de 30 minutes au prix de 1 à 2 dollars. Cela est une estimation, pas d’une règle infaillible. Compte tenu de la taille du pays, le trajet dépasse rarement 5 heures, et il est facile à supporter. Les compagnies sont abondantes, les bus sont bien équipés et modernes, certains sont même climatisés. Il existe de nombreuses fréquences et le prix est intéressant. À la gare routière, il n’y a pas de congestion, car tout le monde a un siège attribué.

Si possible, vous pouvez acheter des billets à l’avance ou le jour même directement auprès du chauffeur ou à la gare routière. Tout dépend effectivement de la destination, de l’importance de la ligne et de la compagnie. Il n’y a pas de frais supplémentaires pour les bagages. Les chauffeurs sont généralement sympathiques et toujours prêts à fournir des informations. Bien sûr, il est plus facile d’utiliser l’espagnol, mais dans certains cas aussi l’anglais.

Le terminal d’autobus au Costa Rica

Chaque compagnie, à San José, a sa propre gare routière. Il y a une quinzaine et autant de terminaux. On vous prévient peut-être que trouver le bon terminal pour la bonne compagnie dans la capitale est un véritable méli-mélo. Sachez que les gares routières privées peuvent changer d’emplacement sans prévenir et ne sont pas toujours bien indiquées. Parfois, il faut être patient. Le meilleur moyen est de demander au chauffeur de bus ou à l’office du tourisme de San José. Dans toutes les provinces, les gares routières ont souvent un guichet vendant des billets ; autrement, on les procure directement à bord. Il y a souvent des snacks et des guichets automatiques sur place.

Conseils pour prendre le bus au Costa Rica

Ne laissez jamais d’argent ou de documents dans un sac à dos ou une valise. Il y a des vols, bien sûr pas très fréquemment, mais ils arrivent. Ne mettez que les choses sans valeur dans le sac de la soute. Faites toujours attention à vos affaires.

Déambulez dans les différents quartiers de Panama City
Le taxi rouge ou orange pour se déplacer facilement dans la capitale

Plan du site